Skip to main content

Harmonies de Taïwan

  • Temps d’activité:2021-10-15 00:00
  • Temps d’activité:2021-10-16 00:00

  Dans l’air cristallin de l’automne, la lune qui luit m’emplit d’une mélancolie qu’exacerbe la covid qui, depuis plus d’un an, sévit. Brillant et hors de portée, le disque de la lune ramène mes pensées vers l’ami dont je suis depuis si longtemps séparé. Comment lui témoigner la ferveur de l’amitié sinon par un poème en guise de messager ?

  Afin de mettre un peu de baume au cœur de tous ceux que la pandémie retient prisonniers outre mer, loin de leur pays, le Centre culturel de Taïwan à Paris a demandé à l’actrice taïwanaise Yang Yi-Lin, installée en France, de mettre en scène « Harmonies poétiques de TaïwanJe préfère que tu ne sois pas la Lune , spectacle poético-musical sur le thème de la Lune et de l’océan. En compagnie d’Antonin Chalon, acteur français de la génération montante, de Wang Ya-Ping, joueuse taïwanaise de tympanon vivant en France, et du violoniste français Jean-Michel Susini, elle interprètera des œuvres des poètes taïwanais Chen Yuhong, Luo Chi-cheng, Luo-Fu, Yin-Ni, Xiang-hai Jing, Zhuxue Deren et Zhong Qiao, lors de trois représentations au Théâtre de la Ville dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères organisée par le FICEP.

  Yang Yilin s'est installée en France où elle se produit professionnellement depuis 2005. Lorsqu’elle n’est pas en tournée théâtrale, elle joue dans des séries télévisées et dans des films. Ainsi a-t-on pu la voir dans New Territories et dans Isola, respectivement sélectionnés en 2014 et 2016 au Festival de Cannes par l’ACID. En 2018, elle a écrit, interprété et présenté en tournée en France et à Taïwan Kusomo et son Jalak de Bali, un spectacle co-produit par le Théâtre de la Ville et par le Weiwuying National Kaohsiung Center for the Arts. Grâce à ses liens artistiques avec le Théâtre de la Ville, Yang Yilin permet que, pour la première fois, y soit donné un spectacle musical consacré à la poésie taïwanaise contemporaine. Puisse cette performance marquer le début d’une longue et fructueuse coopération entre Taïwan et le Théâtre de la Ville !

  Le coronavirus-19 peut certes obliger les gens à maintenir entre eux une distance physique, mais il ne peut empêcher les cœurs de communiquer. Il peut retenir des gens très loin de leur pays, mais il ne peut les empêcher de regarder la lune et d’éprouver de la nostalgie. Laissez-vous donc porter par la poésie taïwanaise et la musique, par-delà l’océan jusqu’au pays natal.   

Harmonies poétiques de Taïwan Je préfère que tu ne sois pas la Lune

au Théâtre de la Ville/Espace Cardin

1, avenue Gabriel 
75008 Paris

les vendredi 15 octobre à 20h

  samedi 16 octobre à 15h

  samedi 16 octobre à 19h

Informations : https://www.ficep.info/nos-festivals

                       https://theatredelaville-paris.notre-billetterie.com/billets?spec=3456